Auto massage des mains un exercice agréable !

auto massageSi vous avez encore des doutes sur la connexion de votre main avec l’ensemble de votre corps, il vous faut pratiquer un auto-massage des mains. Les sensations seront nombreuses et souvent très agréable, de la relaxation aux soulagements de petites douleurs articulaires. L’auto-massage des mains a ainsi un rôle préventif face à des dégradations articulaires.

Premières explications avec une description d’ordre biologique : à l’intérieur de votre poignet, à la base de votre main, se trouve une gaine, appelée tunnel carpien, dans laquelle passe le nerf médian ; ce dernier court ensuite jusqu’aux extrémités des doigts. Le nerf partage cette gaine avec les tendons et des douleurs articulaires, des fourmillements peuvent advenir avec le temps mais aussi du fait de certaines positions de votre poignet.

L’auto massage peut être fait partout !

L’intérêt des auto-massages est de pouvoir les pratiquer n’importe où, n’importe quand : chez vous, mais aussi pendant votre temps de transport et même au bureau. Dans ce dernier cas, vous soulagerez des douleurs articulaires au niveau des doigts, des coudes, et parfois des épaules dues à de mauvaises positions assises devant un ordinateur ou autre machine. Alors ne pas hésiter à se masser le soir après le travail devant la télé et même dans le mit avant de s’endormir !

Quelques techniques d’auto-massages :

– massez l’une de vos mains en plaçant votre pouce dans la paume ; exercez une légère pression et remontez vers chacun des doigts lentement et en gardant toujours cette pression. Arrivé au bout de chaque doigt agissez comme si vous vouliez expulser quelque chose sans pression excessive entre votre pouce et l’index.

– l’articulation de votre pouce est importante : exercez des pressions toujours avec le pouce de l’autre main à l’intérieur de votre paume et ”pincez” cette articulation du pouce. Avec des mouvements circulaires exercés en douceur sur l’articulation, vous ressentirez une détente tout le long de votre bras.

– le dos de votre main ne doit pas être oublié : toujours en douceur, faites rouler sous vos doigts les tendons qui sont aisément apparent . Vous favoriserez ainsi la souplesse articulaire.

– le poignet également doit être sollicité par de légères pressions effectuées en rond ou d’avant en arrière afin d’apporter de la souplesse au tunnel carpien évoqué précédemment et communiquer à votre avant-bras une sensation de détente.

Ces auto-massages sont donc aussi un moyen de prévenir ou de calmer des inflammations du tunnel carpien.

Le syndrome du canal carpien est l’un des plus important troubles musculo-squelettiques, et peut mener à une opération du tunnel carpien pour redonner plus d’espace au passage du nerf médian et des tendons associés au bon fonctionnement des doigts.

FacebookTwitterGoogle+PinterestPartager
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *