Mieux comprendre la transpiration excessive des aisselles

Mieux comprendre la transpiration excessive des aissellesL’hypersudation des aisselles est un phénomène qui touche de plus en plus de personnes. Les hommes tout comme les femmes peuvent être concernés.

Quels sont les signes annonciateurs d’une hyperhidrose des aisselles ? Quelles en sont les causes et les traitements possibles pour la traiter ?

Voici toutes les réponses qui vous aideront à mieux comprendre ce phénomène.

Comment expliquer la transpiration excessive des aisselles ?

La sudation excessive des aisselles se traduit par des aisselles qui sont en permanence mouillées avec une intensité variable en fonction des personnes.

À ce jour, 10% de la population sont touchées aux aisselles mais aussi aux mains et aux pieds.

Cet excès de transpiration fait son apparition vers la puberté puis atteint son maximum aux alentours de 30-40 ans.

Vous l’aurez compris, plus tôt l’hyperhidrose des aisselles est traitée et plus tôt son ascension peut être maîtrisée.

Quelles en sont les causes ?

Plusieurs éléments peuvent être à l’origine de la transpiration excessive des aisselles comme par exemple une subite montée de stress, d’anxiété ou de peur.

La chaleur est également un facteur déclencheur.

Puis, vient le surpoids. Une personne forte ou obèse est plus susceptible de suer excessivement qu’une personne au poids normal.

Enfin, l’abus de certains aliments ou boissons trop chaudes ou à l’inverse trop froides peuvent causer cet excès de transpiration au niveau des aisselles (café, épices, alcool…).

Pour amoindrir l’hypersudation, il est recommandé de limiter ou éliminer ces derniers.

Quelles sont les conséquences d’une transpiration excessive des aisselles ?

L’hyperhidrose des aisselles peut être considérée comme une maladie car cette dernière impacte énormément tant sur le plan social que psychologique mais aussi esthétique.

Lorsqu’une personne sue de manière excessive, des auréoles font rapidement leur apparition et sont parfois accompagnées de mauvaises odeurs.

Elle est donc obligée de changer fréquemment ses vêtements au cours d’une même journée.

Côté psychologique, de nombreuses personnes vivent mal cette maladie et ses contraintes. Elles ont alors tendance à se sentir rejetées, moquées, perdent toute confiance en elles et finissent par s’isoler.

Des traitements possibles

Comme la transpiration excessive des mains ou des pieds, il existe des solutions pour traiter celle des aisselles.

Il y a tout d’abord les anti-transpirants et le talc qui ont une efficacité plus ou moins bonne.

Autre solution, l’oxybutyne qui est un traitement médicamenteux à prendre par voie orale.

Ensuite, vient la toxine botulique. À savoir que cette injection est chère et assez douloureuse.

Pour en finir et ce de manière radicale,il y a les interventions chirurgicales. Elles sont efficaces mais risquées.

En effet, elles comportent de nombreux effets secondaires comme par exemple le risque d’une hyperhidrose généralisée.

La meilleure solution connue à ce jour pour traiter la transpiration excessive des aisselles est le traitement par ionophorèse grâce au générateur Ionomat.

Depuis plus de 20 ans, ce dernier a su s’imposer de par sa facilité d’utilisation, son efficacité proche des 99% et sa capacité à traiter la transpiration sans douleur.

Share
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *